Zoom sur les matériels nécessaires à l’élevage de carpes koïs

Pour se lancer dans l’élevage de carpes koï, il faut investir dans des équipements et matériels prévus à cet effet. L’objectif étant de favoriser la croissance et la reproduction des poissons. Tous les paramètres doivent être réunis afin d’obtenir des carpes koïs en bonne santé.

Un bac de quarantaine, une épuisette et une chaussette

La carpe koï est un poisson d’ornement originaire d’Asie. Il est également possible d’en trouver en Amérique du Nord, en Europe et en Orient. La carpe commune du nom scientifique « Cyprinus carpio » est habituée à vivre dans des eaux froides. Donc, avant de l’introduire dans un bassin, il faudra créer un environnement favorable à sa santé. Les pisciculteurs aguerris savent très bien que l’élevage de carpes koïs nécessite des matériels de bassin adéquats. Parmi eux, il y a notamment le bac de quarantaine. Il sert généralement à contrôler la ponte des femelles ou à blanchir les nouveaux arrivants. Il permet également de préserver la santé des carpes koïs.

Il est préférable de choisir un bac de quarantaine souple pour simplifier son rangement. Afin de protéger les poissons des animaux comme les chats et les hérons, mieux vaut le couvrir d’un filet de protection. Il évitera aussi aux carpes de sauter hors du bac. D’autres accessoires bassin doivent également être présents sur les lieux d’élevages des poissons. C’est notamment le cas de l’épuisette (de préférence plate). Elle sert à l’isolement d’une carpe dans le bassin. La chaussette, celle qui ressemble à un tube en filet, permet de faire entrer les poissons dans leur bassin. Elle est proposée sous deux formes : étanche et non étanche. La version étanche reste la plus pratique. Car elle limite les débordements d’eau hors du bassin.

D’autres matériels et équipements essentiels à l’élevage de carpes koïs

Il est important d’utiliser des matériels de qualité pour l’élevage de carpes koïs. La meilleure solution consiste à commander sur un site spécialisé. Il devrait, normalement, proposer différents matériels de bassin comme la brosse de fraie. Il est tout simplement impossible de récupérer les œufs des carpes koïs sans cet accessoire. Par ailleurs, l’observation des poissons isolés doit être faite dans un bac rond (ou bowl). Pour ne pas inciter les poissons à s’enfuir, mieux vaut éviter de remplir complètement le bac. En ce qui concerne le dosage des aliments des carpes koïs, l’utilisation d’un bac de mesure s’impose. Il facilite la planification du dosage quotidien de la nourriture des poissons.

Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il est préférable d’opter pour des produits populaires. Il existe, en effet, des dispositifs électriques facilitant le quotidien des éleveurs de poissons. Ils peuvent par exemple investir dans un distributeur de nourriture koï professionnel. Il permet d’automatiser la distribution des aliments des carpes. Il suffit de brancher le dispositif sur secteur et de doser la quantité de nourriture. Il est possible de trouver ce genre de produit innovant sur une boutique en ligne. Si elle appartient à un passionné de l’aquaculture ou de la pisciculture, ce serait l’idéal. Concernant la qualité de l’eau, c’est un paramètre important à considérer. Idéalement, les carpes koïs doivent être élevées dans un bassin d’une température comprise entre 18 et 20°C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image